Place des Bennelats 8, 2900 Porrentruy

René Lovy ou la métaphysique de parmentier

D’où venons-nous? qui sommes-nous? où allons-nous? Triple question vieille comme Aristote, peaufinée, ciselée à travers les âges par les philosophes humanistes jusqu’à l’usure contemporaine: disgrâce programmée par la dictature de la nouvelle trilogie, coût – marché – rendement, qui relègue sa noble rivale aux oubliettes et autres lieux de moisissure. C’est là qu’un visionnaire prénommé René va la creuser.
Ratatinée, cavée d’yeux noirs, épuisée de germes au terme de sa carrière commercialisée, plastifiée, sanitarisée, génétiquement optimisée, la dépouille du tubercule devient son médium à lui, boule de salut, matériau où s’appuyer au fond de la détresse des temps. Il pose sur elle son écriture comme jadis les philosophes sur le parchemin, il y imprime les signes de son désarroi, de sa révolte, de son ironie. Religieusement, c’est-à-dire avec une infinie piété.
Certains adorent le scarabée, ou érigent des oratoires pour célébrer la perfection de l’œuf. Lovy le bien nommé est des leurs: la boule originelle le fascine. Mais c’est dans sa déchéance et non dans la perfection que l’ovale racine l’intéresse. Elle est ceinte de promesses, brins, feuilles, fleurs et senteurs, fruits secrets et frais tubercules. Renaissance en catacombe. La mort de l’ove embrasse tous les deuils, nid, cocon, matrice, grenade éclatée, forums avortés, lunes violées, enfants abusés, charniers inconnus, planète déboussolée. L’ove de terre, port d’amour. Combien coûte une vie? Le cynisme économique inquiète de plus en plus les médecins, et certains voient venir le jour où l’on dira à tel vieux ou malade: «Vous coûtez trop. Le bonus est épuisé. Il vous faut mourir. Ou payer.» Vieille patate, va!
Lovy la sauve de son regard. Il la dote d’une existence humaine. Il la baigne dans l’huile, lui présente un miroir qui l’élève. Identité, dignité, unicité pathétique ou cocasse. Solution. Emergence. Assomption voire Transsubstantation ne surprendrait point. Seules ou en collectivités, agglomérat, quadrillage, essaim, il les saisit au fil du vol, à l’équerre du panneau, au rabougri d’une vieille planche. Tous crient en silence leur misère et la nôtre, notre éternité et la leur. Comme font depuis la nuit des temps les particules de matière dans leur danse brownienne, ainsi apparaissent sous l’objectif ces amibes bistres assumées par le peintre, grandies par sa tendresse, homoncules lâchées dans l’espace sans fond qui nous emporte à l’heure de notre pourriture, patatommes que nous sommes. Mais dans la mutuelle Lovy, notre bonus ne saurait s’épuiser, car l’imagination est au pouvoir..

• Edouard Hollmuller, Villars, le 28 septembre 2002

 

Expositions personnelles

2014 Centre Culturel La Laiterie, Cadenet, France
2013 Centre Culturel de la Prévoté (CCP), Moutier
2011 Evologia, Cernier
2010 P(h)dt, Espace Courant d'Art, Chevenez
2005 P(h)dt, Artsenal, Delémont
2002 Absurdations, Galerie de la FARB, Delémont
1998 Galerie au Virage, Séprais
1982 Galerie Monique Picard, Lausanne

Expositions collectives

2014 Musée des arts, Moutier, Art et alimentation, Goûts ou dégoûts
2012 Jolimai, Bienne (avec Mireille Henry)
2007 Carte blanche, Musée Jurassien des Arts, Moutier
2006 Mémoire et oubli, Villa Bernasconi, Grand-Lancy
Pomme de terre, Balade de Séprais
2003 Absurdations, Projektraum 54, Bâle
2001 Miroir, dis-moi...?, Andata Ritorno, Genève
2000 Jura, Antico Monastero delle Agostiniane, Monte Carasso, Bellinzone
1999 20 ans de la SPSAS Jura, Eglise des Jésuites, Porrentruy
1998 6 artistes jurassiens, Espace Courant d'Art, Chevenez
Exposition de Noël, Musée Jurassien des Arts, Moutier
1995 Jeunes peintres, Biennale SPSAS , Delémont
Biennale d'Art Naissant, Ronchamp, France
Espace d'art, Pichoux

Actions

1994 Action Amnesty International, Usine Schaublin, Delémont
1991 Jeunes peintres, Biennale SPSAS , Delémont

Prix

2014 Prix «La Sarrazine» de La Fondation Anne et Robert Bloch pour la promotion de la création culturelle dans le Jura (FARB)

Publications

René Lovy / p/H)dt, catalogue d'exposition, 2010
p(H)dt pommes de terre, René Lovy et Thomas Vinau, 2015, éditions de la Boucherie Littéraire (F)

Arts graphiques

Après une formation de compositeur typographe (1976-1980), René Lovy quitte le Jura pour travailler comme maquettiste, puis comme graphiste au sein de l'équipe de production de l'Illustré à Lausanne (1980-1985). Il devient maître detypographie pour les apprentis compositeurs typographes à Porrentruy de 1985 à 1989 et ouvre parallèlement un atelier de graphisme dans la capitale ajoulote où il intervient auprès de collectivités locales, d'associations ou d'entreprises, telle que Burrus, ainsi que pour la République et Canton du Jura. Il travaille ensuite comme graphiste responsable à TV 8 à Lausanne (1996-1998) puis comme directeur artistique de MatchMag à Genève (1998-2002). Il réalise la conception de la nouvelle formule du Quotidien Jurassien en 2007 et enseigne le graphisme et le multimédia à l'Ecole de culture générale de Delémont durant la même année.
Actuellement, il continue d'exercer comme graphiste indépendant, notamment dans le domaine culturel, Musée de l'Hôtel-Dieu, CCDP (centre culturel du district de porrentruy), Balade de Séprais). René Lovy est également co-fondateur de la revue et des Editions d'autre part, dont il assumait la direction artistique jusqu'en 2012 en collaboration avec Pascal Rebetez depuis la création de la maison d'édition en 1997. Ces éditions publient de la littérature suisse d'expression française, dont certains ouvrages l'unissent à la photographie










René Lovy

René Lovy
Né le 14 septembre 1960 à Delémont (Jura) Suisse

Adresse:
Place des Bennelats 8
CH-2900 Porrentruy

Courriel: ren@renelovy.net
Site: www.renelovy.net



Dossier de presse: Cliquer ici

Articles/Presse